syndicat courtier prêt immobilier


Si votre PEL a été ouvert à compter du 1 er mars 2011, il peut être prorogé, d'année en année (après la période initiale de quatre ans), jusqu’à une durée maximale totale de dix ans. La “flat tax” mise en place sur les revenus du capital a drastiquement réduit l’intérêt des PEL. Un PEL arrive à échéance au bout de 10 ans lorsque le plan a été ouvert à compter du 1er mars 2011. En outre,les versements sur le compte ne sont plus autorisés. Bonjour, j'ai un PEL qui a plus de 10 ans, puis je le "casser" pour acheter un terrain et recuperer la prime d'etat sachant qu'on fera construire d'ici 1 a 2 ans ... (15 réponses) Pour les PEL souscrits après le 1er mars 2011 : Les prélèvements sociaux sont prélevés au fil de l'eau, chaque année, en imputation sur les intérêts. Le contrat de votre PEL peut cependant mentionner une échéance contractuelle à 4 ans. Il peut permettre d'obtenir un prêt immobilier. Les prélèvements sociaux sont de 17,2%. Par contre, on ne perçoit plus la prime de l'Etat (qui ne peut être versée que lors de 10 premières années), et on n'obtient plus non plus de droit à prêt supplémentaire. «Un PEL qui a atteint son plafond de versements à son terme contractuel (terme initial de 4 ans ou terme résultant d’une prorogation) ne peut pas faire l’objet d’une prorogation, aucun versement périodique n’étant plus possible», confirme la Fédération bancaire … Techniquement, le PEL est à échéance. Dès que le PEL atteint 4 ans et chaque année jusqu’à son 10ème anniversaire, vous pouvez prolonger la durée d’au moins un an aux conditions de rémunération initiales, à condition de ne pas avoir atteint le plafond de 61 200 €. Entre ces deux limites, vous êtes libre de choisir la durée que vous souhaitez. Un Livret A est bien mieux adapté pour cet usage. Toutefois, on peut laisser son argent sur le compte et continuer à percevoir la rémunération versée par la banque. Il ne peut être dépassé que par la capitalisation des intérêts. Répondons immédiatement à la question que se posent la plupart des visiteurs de cette page : Pour entrer dans le détail, munissez-vous de : et laissez-vous guider pour mieux comprendre la vie de votre Plan d'épargne logement. Un ancien PEL peut être un excellent support d’épargne sans risque. Dans une telle situation, le PEL ne peut pas être prorogé pour une année supplémentaire, même s'il a moins de dix ans (sa durée de vie maximale). Un ancien PEL est souvent un placement très avantageux, offrant un taux élevé sans risque et non fiscalisé pendant les 12 premières années. Avant 12 ans, uniquement les prélèvement sociaux. Que faire quand un PEL arrive à échéance ? Que faire de son vieux PEL ? Elle signifie que les caractéristiques financières du PEL sont figées. Pour les PEL de plus de 10 ans, les prélèvements sociaux sont payés annuellement sur les intérêts. Vous disposez de 5 ans pour les utiliser,  les transférer à un membre de votre famille disposant d’un PEL, ou les perdre. Ne laissez pas la fiscalité troubler votre choix : 3 % fiscalisés valent toujours mieux que 0,50 % non fiscalisés ! Sa fiscalité est favorable à condition que le plan soit conservé durant un minimum de 4 ans. Le bon choix dépendra du taux du PEL et de votre situation personnelle. Donc un PEL de 1999 autant le garder jusqu'à 2011. Une fois fiscalisé, il reste souvent compétitif. Mais vbus ne pourrez plus verser dessus après les 10 ans et la prime ne sera plus versé pour la part au dessus des 10 ans. Passé 10 ans, vous ne pouvez plus effectuer de versements sur votre PEL, mais celui-ci continue de produire des intérêts au même taux pendant 5 ans. Ainsi, certains épargnants profitent toujours de leur PEL ouvert en juin 1985 offrant un taux de rémunération de 5,30 %, un taux totalement "hors marché" aujourd'hui pour un produit garanti sans risque ! Si vous réalisez d’importants versements ponctuels, veillez à laisser assez de marge pour pouvoir assurer le minimum de versements obligatoires jusqu’à la date d’anniversaire des 10 ans sans atteindre le plafond de 61 200 euros afin d'éviter une fermeture précoce sur ce motif. Le taux correspondant est de 12,3% pour les intérêts perçus en 2010. Vous avez néanmoins le droit de le proroger d’année en année jusqu’à ses 10 ans. Vous devrez alors continuer de l’alimenter … Il faudra alors prétexter des travaux (fournir une facture) et souscrire un prêt qui s'apparentera à un crédit à la consommation grâce au PEL pour échapper au plafond de l'usure. Par contre, en fonction de l’ancienneté du placement ils seront payés de différente manière. Lire aussi : Livrets d'épargne : quels taux, quelles conditions ? La banque peut réévaluer le taux d’intérêt et les charges. Il faut demander des explications à votre banque. 10 ans : durée maximale de la phase d’épargne, paiement des prélèvements sociaux Fin de la phase d’épargne. Les PEL ouverts entre le 1er mars 2011 et le 1er mars 2016 ont une durée de vie de 15 ans. Donc si c'est un PEL à 4% après 10 ans il vous rapportera 2,9% et 2,54% net de tout impôt jusqu'à la 12ème année. Le non-respect de ces versements (sauf après 10 ans où ils sont impossibles) entraîne une fermeture du plan. Après 10 ans, les prélèvements sociaux sont prélevés à la source annuellement comme pour les PEL plus récents. La durée du plan épargne logement (PEL) ne peut être inférieure à 4 ans ni supérieure à 10 ans. Forum Patrimoine - 23/02/2009 11:47:51 - Mon PEL vient d'avoir 10 ans. Il est préférable d'opter pour le prélèvement libératoire si la tranche d'imposition à l'impôt sur le revenu est supérieure à 14%. En ayant déjà assuré le segment « sans risque » de votre épargne, vous pouvez vous permettre d’investir avec un profil plus offensif sur un PEA ou un contrat d’Assurance-Vie, majoritairement investis en actions et obligations risquées afin d’espérer un rendement supérieur en contrepartie d’un risque en capital. Le plafond du PEL est de 61 200 €. Elle est plafonnée à 1 525 €. Mais en optant pour l'imposition à l'IR, assurez-vous tout de même que l'ajout des intérêts perçus sur le montant de la base imposable ne vous fait pas changer de tranche d'imposition ... Si on trouve un placement plus rentable et tout aussi fiable, on peut fermer son PEL. De plus, le … Par une complexe mécanique, les intérêts passés sont alors amputés a posteriori du taux de prélèvements sociaux qui était en vigueur lors de leur constitution. Le PEL dispose aussi d'un volet "emprunt" : il donne accès à un prêt immobilier que la banque ne peut refuser, lui aussi à taux connu dès l’ouverture du plan. Il ne peut être alimenté que pendant 10 ans maximum. Dès que les cinq années consécutives à la date limite d’existence déterminée(entre 4 et 10 ans) sont achevées, le compte PEL est instantanément reconverti en un compte sur livret classique. Il va donc être assujéti à l'imposition. Tant que son taux net est compétitif, il est dommage de s’en priver malgré son plafond et l’impossibilité de retraits partiels. Mais cette échéance n’est pas synonyme de fermeture ! Le contrat de votre PEL peut cependant mentionner une échéance contractuelle à 4 ans. Gardez toutefois en tête que la banque n'aura pas le droit de dépasser le taux d'usure pour un crédit immobilier. Plus récemment, un PEL ouvert entre août 2003 et janvier 2015 rémunère 2,50 %, une très bonne affaire puisqu’un PEL ouvert aujourd’hui n’offre qu’un petit 1 % et le Livret A un maigre 0,50 %…. Toutefois, au-delà des 10 ans, il n’est plus possible de faire de versement sur le PEL mais le capital acquis continue de générer des intérêts au taux du PEL à sa souscription. Avant 4 ans, tout retrait entraîne la fermeture du Plan. Si vous n’utilisez pas votre PEL, vous pouvez céder aux membres de votre famille (vos enfants, par exemple) vos droits à prêts acquis au cours de votre période d’épargne. Comment placer 50 000 euros à 4 ans à risque faible ? Au bout de 10 ans, les nouveaux versements ne sont plus autorisés et le montant exact des droits à prêt et prime est définitivement établi. Mais cette échéance n’est pas synonyme de fermeture ! Le taux de prêt des anciens PEL est non concurrentiel par rapport aux taux de marché actuels. Le plan d'épargne logement (PEL) est une épargne bloquée qui produit des intérêts. Ils peuvent être imposés à la flat tax de 30% ou au barème de l'IR (+ PS). Après 4 ans, rien ne change côté placement : vous devez toujours verser régulièrement sur le PEL pour le maintenir en vie et les versements ponctuels restent possibles. Voici ce qu'il faut savoir. Les PEL ouverts depuis plus de 12 ans sont imposés à 12,8% en plus des prélèvements sociaux à 17,2%. Ensuite, faute de réponses satisfaisante, écrivez au service commercial. La durée d'un PEL est au minimum de 4 ans. Nicolas a passé 15 ans dans la gestion d'actifs et la finance d'entreprise. L’imposition des intérêts n’est pas une bonne raison de fermer un PEL, Lors des versements libres, attention au plafond et à la contrainte de versements périodiques. La durée pendant laquelle le PEL peut être alimenté est de 10 ans. Généralement, la banque vous fait signer un contrat pour 4 ans, que vous pouvez proroger par la suite (voir ci-dessous). Et si les droits à prêt sont figés, vous avez 5 ans pour les utiliser. Il est néanmoins possible de demander un prêt d’un montant minime, quitte à payer un taux élevé, afin d’obtenir cette prime. Un PEL, ouvert à compter du 1er mars 2011, possède une durée de vie maximale de 15 ans. Le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle car cela signifiera aussi la fermeture du PEL ! Au terme des 10 ans, le PEL est clôturé. La prime d’État est une bonification du rendement duPlan d'Épargne Logement (PEL). Le taux d'imposition au prélèvement libératoire pour les intérêts perçus en 2010 (à payer en 2011) est de 19%. Effectuer un retrait d'argent avant le quatrième anniversaire de l'ouverture du plan entraîne sa clôture. Vous avez néanmoins le droit de le proroger d’année en année jusqu’à ses 10 ans. Faisons un point détaillé su Nos conseils de placement en vue d’un possible achat de résidence principale d’ici 4 ans. Ce qu'il faut retenir c'est que les plus anciens PEL (ouverts avant le 1er mars 2011) sont d'excellents placements qui peuvent être conservés sans limitation de durée. Le PEL est un produit d’épargne très réglementé, peu liquide et qui, pour une épargne longue (notamment pour compléter sa retraite ou ses revenus), perd en compétitivité du fait de ses rigidités. Les anciens PEL sont aussi difficiles à transférer d'un établissement à un autre : les banques ne se bousculent pas pour les accueillir. Faut-il les conserver ou les clôturer ? Sa banquière a prétexté qu’il devait alors clôturer le compte car il dépassait 10 ans, ce qu’il a fait car il n’est pas très au courant des modalités. Or il s’est fait avoir, ce qui est à l’avantage de la banque car le compte, même sans versement, continue un rendement de 3,84 %. La durée pendant laquelle le PEL peut être alimenté est de 10 ans. Certaines tentent de vous forcer la main pour entraîner la fermeture. La question peut se poser notamment lorsqu’un conseiller bancaire suggère de le clôturer pour transférer l’argent sur un autre produit. - Ceux ouverts entre le 12 décembre 2002 et le 31 juillet 2003, sont rémunérés 3,27% par la banque, et 1,23% par l'Etat si on demande un prêt immobilier ou 0% dans le cas contraire. La durée maximale d'un PEL, elle, est de 10 ans. Si le montant de vos revenus imposables est supérieur à 26 420 € pour l'année 2010, alors votre taux d'imposition sera de 30%, donc supérieur à 19%. Mais dans le cas contraire, on peut laisser son argent sur le compte tant qu'on n'en a pas besoin. Le plan continue de produire des intérêts mais les droits à prêt, qui définissent le montant du prêt auquel vous avez droit, n’augmentent plus. Pour ces contrats, les banques doivent informer les titulaires par écrit de l'application de cette nouvelle donne qui … Le détenteur du compte dispose alors, pour faire valoir ses droits, d’un délai d’attente de 5 ans maximum (PEL échu), pendant lesquels le plan continuera à être rémunéré au taux contractuel. - Les comptes ouverts entre le 1er juillet 2000 et le 12 décembre 2002, sont rémunérés 3,27% par la banque et 1,23% par l'Etat. Effectivement cela fait peu ! Plus les sommes placées en début d’épargne sont élevées, plus le montant des intérêts, et donc de la prime d’État, seront importants. Pour les PEL souscrits avant le 28 février 2011 : Le dixième anniversaire est l’occasion de régler les prélèvements sociaux portant sur les intérêts des 10 ans écoulés depuis l’ouverture. 4 ans est la durée minimale d’épargne permettant d’obtenir un prêt. Les PEL ouverts après le 1er mars 2016 ont une durée de vie illimitée (mais un taux faible) : la banque envoie un courrier de renouvellement chaque année. Les retraits partiels étant impossibles, évitez d’y placer votre épargne de précaution.

Coloriage Je Dessine, Menu Noël Carrefour Belgique, Location Appartement Joinville-le-pont Le Bon Coin, Fui En 6 Lettres, Tente 4 Personnes, Vtt Métabief 2020,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.