translate english to vietnamese


Caricatures du prophete Mahomet : RELIGION - CARICATURES DU PROPHETE MAHOMET. Sans publier les caricatures, l'hebdomadaire d'investigation. Plusieurs illustrateurs ont refusé de collaborer sur ce sujet de peur de représailles. Après avoir été déboutée, elle charge l'imam Ahmad Abu Laban d'entreprendre une tournée de sensibilisation dans les capitales arabes, ajoutant trois dessins aux douze publiés dans le Jyllands-Posten[16] : En plus de ces trois images sans lien avec le Danemark, le dossier contenait aussi « des faux sur de prétendus mauvais traitements de musulmans au Danemark » et « le mensonge tendancieux que le Jyllands-Posten était un journal dirigé par le gouvernement »[20]. Les responsables de Magazinet et de Jyllands-Posten et les caricaturistes reçoivent des menaces de mort à la suite de la publication des dessins. AFP, « Caricatures de Mahomet : la plainte d'une association jugée irrecevable », 12 septembre 2006. (…) Le libre accès au Danemark détruit notre État-providence », « Ce n'est pas un hasard si cette affaire a éclaté au Danemark. Néanmoins le tribunal a jugé que le troisième dessin qui représentait Mahomet portant une bombe dans son turban[99] était, « pris isolément, de nature à outrager les adeptes de cette religion (l'islam) » et que « ce seul dessin est en lui-même choquant ou blessant pour les musulmans » mais que « le contexte et les circonstances de sa publication dans le journal Charlie Hebdo, apparaissent exclusifs de toute volonté délibérée d’offenser directement et gratuitement l’ensemble des musulmans » et « que les limites admissibles de la liberté d’expression n’ont donc pas été dépassées »[100]. Le 11 mai 2006, le Libyen Mohammed Hassan, appelé Cheikh al-Libi, membre d'Al-Qaeda, exhorte les musulmans à frapper la France, le Danemark et la Norvège, pour la publication des caricatures de Mahomet[33]. Responsable des relations internationales du Parti communiste-ouvrier d'Iran, Maryam Namazie est assez connue en Angleterre où elle reçut en 2005 le prix annuel de la Société laïque nationale (National Secular Society)[53]. Voir la fiche. Invitée de ce journal, Anastasia Colosimo , docteur en théorie politique, auteur en 2016 de l'ouvrage "Les bûchers de la liberté" (Editions Stock) sur la question justement de la liberté d'expression. Aucun pays de l'UE n'est aussi islamophobe et xénophobe ». Le 2 décembre 2005, des extrémistes musulmans danois partent en tournée au Moyen-Orient avec quinze images, les douze caricatures publiées dans le Jyllands-Posten auxquelles ils ajoutent trois dessins récupérés sur un site d’extrême droite américaine, représentant Mahomet en cochon, en pédophile et en zoophile. Des manifestations ont éclaté en Libye à la suite du discours du Président français Emmanuel Macron sur les caricatures de Mahomet. Les « caricatures de Mahomet » sont les caricatures de douze dessinateurs parues le 30 septembre 2005 dans le quotidien danois Jyllands-Posten, en réponse à Kåre Bluitgen, un écrivain se plaignant que personne n'ose illustrer son livre sur Mahomet depuis l'assassinat de Theo van Gogh aux Pays-Bas le 2 novembre 2004. Le 1er février 2006, La Stampa publie les caricatures. Histoire de mémoires, « association d'études et de promotion de l'immigration maghrébine en France », a lancé une pétition mondiale intitulée « Appel des musulmans, agnostiques et athées de culture musulmane et de ceux qui les soutiennent pour la liberté de la presse »[50]. Mais elle l'a été surtout dans le monde arabe et ne l'a jamais été dans l'espace turc ou en Asie centrale », « L’islam n’est pas compatible avec les traditions danoises, [les caricatures de Jésus sont] tout à fait tolérées dans cet ensemble de traditions. Celui de Kurt Westergaard, montrant Mahomet coiffé d'un turban en forme de bombe[2], avec une mèche allumée, concentre toutes les critiques. » Il considère que les musulmans sont venus au Danemark pour « nous conquérir, comme ils l’ont fait ces 1400 dernières années. En France, Charlie Hebdo enfonce le clou en rajoutant une série de caricatures de ses propres dessinateurs. Votre avis nous intéresse. Jacques Francillon, « Caricatures de Mahomet: une décision équilibrée », Chronologie de la controverse des caricatures de Mahomet, Représentation figurée dans les arts de l'Islam, Conseil européen de la fatwa et de la recherche, Union des Organisations islamiques de France, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples, Organisation pour la liberté des femmes en Irak, Radio-télévision belge de la Communauté française, Union des organisations islamiques de France, velléités d'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, Le caricaturiste danois s'explique sur ses dessins de Mahomet, Représentations traditionnelles et modernes de Mahomet, Représentations de Mahomet sur tapis ou miniatures, « La représentation du prophète est devenue taboue », L'extrême droite danoise alimente une xénophobie bien-pensante, « Les caricatures danoises du prophète Mahomet soulèvent la colère dans les pays musulmans », Caricatures de Mahomet : Ben Ali prône la mesure, « Caricatures : nombreux appels à l'apaisement, les manifestations se calment », « Le Danemark recommande la prudence à ses ressortissants au Moyen-Orient », « Caricatures du prophète Mahomet - Alerte à la bombe au, « Les caricatures de Mahomet en Scandinavie créent des remous », « Les caricatures de Mahomet créent des remous », « Caricatures : la police danoise déjoue un complot », http://www.liberation.fr/actualite/monde/309578.FR.php, « Oussama Ben Laden menace l'Europe et le pape dans un nouveau message », « Al-Qaïda revendique l'attentat contre l'ambassade danoise », « Une manipulation pour se venger des Européens », « Islam/caricatures de Mahomet : une manipulation des « Frères musulmans » », « Caricatures de Mahomet : Histoire et conséquences d'une manipulation mondiale », « Londres, Paris et Washington tentent de désamorcer l'affaire des caricatures de Mahomet », « Washington condamne les dessins du Prophète », « Brigitte et Tewfik Allal à contre-Coran », Appel des musulmans, agnostiques et athées de culture musulmane et de ceux qui les soutiennent pour la liberté de la presse, Site de l'association Ailleurs ou ici, mais ensemble, In defence of freedom of expression join our protest, « Caricatures : la vague d'indignation déferle sur Damas », « Crise autour des caricatures de Mahomet », « Menacez quelqu'un - intimidez-en un million », « Raymond Lakah, brasseur d'affaires franco-égyptien », « Caricatures de Mahomet : les protestations s'étendent dans le monde musulman », « Sit-ins to protest against re-publication of blasphemous cartoons by local media », « Caricatures : manifestations de milliers de musulmans dans le monde », « Les dessins de Mahomet fâchent jusqu'à Genève », « Sur Beur FM, la « provocation » crée l'affluence », Voir l'article de l'Union des familles laïques critiquant cette déclaration, « Informer : oui, provoquer à la haine raciste : non ! Ils auraient influé sur les débuts de l'islam[réf. La recette à succès, en politique et dans les médias, c'est de dire que le plus grand problème au Danemark, c'est l'intégration des minorités, et le plus grand groupe parmi eux est celui d'origine musulmane. Aucun pays de l'UE n'est aussi islamophobe et xénophobe », « Prophète, il faut être idiot ou muet pour garder sa femme sous sa domination ! Quand la télévision syrienne a diffusé en, « la satire et la liberté d'expression forment la pierre angulaire de notre démocratie », « La liberté d'expression, partie intégrante de la démocratie », « La liberté d'expression est un principe de base de la démocratie, et toute entrave à cette liberté doit donc être rejetée. La couverture de ce numéro appelle quel­ques explications. Il refuse. Il avait montré un T-Shirt exhibant les caricatures de Mahomet au journal de 20 heures de la RAI le jeudi 16 février. Dès le 1er novembre 2005, Houzan Mahmoud, représentante en Europe de l'Organisation pour la liberté des femmes en Irak s'était exprimée sur la publication des caricatures au Danemark[55]. Tøger Seidenfaden, directeur de la rédaction du quotidien Politiken, analyse ces propos de la sorte « Il y a volonté d'offenser, car c'est dans la logique présente de l'atmosphère politique au Danemark. Le 10 février 2006, un petit hebdomadaire de gauche, Les caricatures ont fait l'objet d'une publication et d'une analyse très fouillée par le caricaturiste, Alors que Mahomet avait déjà été caricaturé sans controverse dans. L'ambassade d'Italie a été incendiée, de même que la voiture de l'ambassadeur. A la veille de l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015, la rédaction de l'hebdomadaire satirique affirme : "Nous ne nous coucherons jamais. En 2010, l'auteur du dessin le plus controversé, Kurt Westergaard, annonce qu'il dément avoir voulu « représenter » Mahomet : « Je n'ai jamais dit qu’il s'agissait de Mahomet […] J'ai voulu montrer qu’il y avait des terroristes qui se servaient de l'islam et du Coran comme d’une façade[3]. Dans la Bible, l'épisode du Veau d'or montre un Moïse en colère contre cette représentation du divin. Les principales prises de position furent prises entre les 2 et 4 février : L'ancien grand mufti de Marseille, Soheib Bencheikh, s'est déclaré opposé « à toute action en justice ou manifestation » contre la publication des caricatures. À sa suite, des rois d'Israël comme Ézéchias (VIIIe siècle av. Comme à Saana, au Yémen, où 5'000 femmes hurlent leur colère, ou encore en Jordanie. Les caricatures de Mahomet sont des dessins humoristiques à propos du prophète de l'islam Mahomet.. Développement des caricatures de Mahomet. Le tribunal a considéré que les deux premières caricatures[98] ne s'en prennent pas à l'islam mais au fondamentalisme islamiste. Cette publication a notamment eu pour réaction des manifestations à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine où des musulmans bosniaques ont brulé le drapeau croate[62]. Il annonce dans un enregistrement vidéo : « O musulmans, vengez votre Prophète (…). La militante laïque anglo-iranienne Maryam Namazie a lancé une pétition internationale de soutien à la liberté d'expression. […] Nous reconnaissons tous et nous respectons complètement la liberté de la presse et de l'expression, mais elle doit s'accompagner de la responsabilité de la presse », « Le droit à la liberté de pensée et d'expression (…) ne peut entraîner le droit d'offenser le sentiment religieux des croyants. L'éditorialiste musulman Magdi Allam de Il Corriere della Sera écrit : « Qu'attend l'Occident pour intervenir ? Mahomet avec une apparence ambiguë d'ange ou de démon. En Palestine, le Hamas y trouve un bon prétexte de renvoyer la balle dans le camp des Européens qui le battent froid. Les douze caricatures de Mahomet ont été publiées le 30 septembre 2005. L'un des douze dessinateurs, Lars Refn, déclare rapidement que le journal Jyllands-Posten « voulait dès le départ uniquement provoquer »[1]. >> A voir, les caricatures de Mahomet provoquent la colère dans les pays musulmans en 2006: Un journal égyptien publie des dessins. Un autre Mahomet au ciel, accueillant d'un air désolé des musulmans, sans doute auteurs d'attentats-suicides, en leur disant qu'il n'y a malheureusement plus de vierges pour eux[1]. Sa déclaration a été publiée dans l'hebdomadaire Charlie Hebdo. Sept associations musulmanes au Danemark ont intenté, en mars 2006, un procès pour injures contre le rédacteur en chef du quotidien. Juin, le dessinateur incriminé, est aussi mauvais que les autres, disgracieux et crado, pas le genre de visage qu’on veut voir le lundi matin, mais son dessin est impeccable. >> A voir, un millier de musulmans défilent à Berne contre les caricatures: Berne: un millier de musulmans et de sympathisants défilent contre les caricatures / 19h30 / 2 min. Le 18 février 2006, le ministre italien des Réformes des institutions et Dévolution Roberto Calderoli est contraint à la démission par Silvio Berlusconi. », « nous conquérir, comme ils l’ont fait ces 1400 dernières années. Dans un message daté du 19 mars 2008, Oussama ben Laden menace l'Union Européenne de châtiments, mentionnant la publication des caricatures qu'il assimile à une preuve supplémentaire de la croisade contre l'islam menée par l'occident avec la complicité du pape Benoît XVI[37]. Flemming Rose, le responsable des pages culturelles du quotidien, récuse cette affirmation. Jyllands-Posten doit évacuer son siège d'Aarhus (centre du pays) et sa rédaction de Copenhague, en raison d'une alerte à la bombe[29].

Baby Foot Bistrot Avec Monnayeur, Comme Les 5 Doigts De La Main Streaming Gratuit, Premier Contact 3000 Ans, Marie Vincent âge, Marseillaise : Couplet 7, Parc Des Princes Construction, Formation Comptabilité Greta,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.